Le jeu de rôle est une catégorie de jeux qui cache plusieurs sens. Il renvoie généralement à l’interprétation du rôle d’un personnage par l’intermédiaire d’actions réelles ou imaginaires. Les jeux de rôles possèdent une origine peu lointaine en comparaison avec les autres catégories de jeux existantes. Retrouvez dans ce billet un petit résumé de l’histoire des jeux de rôles.

Les origines du jeu de rôle

Le jeu de rôle, pris dans le sens de la simulation, n’est pas inhérent à l’espèce humaine. Cela explique leur introduction tardive dans le domaine ludique. Il est en effet un moyen d’appréhension du monde extérieur et un processus d’apprentissage. Pratiquer un jeu de rôle revient donc à reproduire par la simulation des expériences que l’on a pu remarquer autour de nous.

Les jeux de rôle font leur apparition au cours des XIX et XXe siècle. Les sociétés occidentales connaissent, pendant cette période, de profonds changements sociaux, lesquels sont caractérisés par un goût prononcé pour le théâtre. Cette époque est également le témoin de la naissance de nouvelles formes de jeux de rôle à l’instar du jeu de rôle thérapeutique (1920).

Parmi ces nouvelles formes de jeux de rôle, l’on retrouve les jeux de rôle enfantins qui sont inventés par les enfants eux-mêmes. Dans ces jeux, ces derniers reprennent des personnages réels ou imaginaires. Les illustrations les plus populaires sont le jeu de la maman (avec une poupée), le jeu de la dînette, le jeu des cowboys et des Indiens, le jeu du gendarme et du voleur, pour ne citer que ceux-là. On notera aussi que le monde animal, « je joue à la proie, tu joues au chasseur » connait également des jeux qui consistent à endosser des rôles, même s’ils sont souvent moins sophistiqués en terme de palette que ceux pratiqués par les enfants.

Le XXe siècle : jeux de rôle à gogo

Dans la seconde moitié du XXe siècle, dans les années 70-80 plus précisément, survient un intérêt pour les jeux de rôle à vocation ludique. Ces jeux se pratiquent selon des règles bien définies et acceptées par tous les joueurs. Trois différents groupes de jeux ludiques sont à distinguer. Il s’agit des jeux de rôle sur table, les jeux de rôle grandeur nature et les jeux de rôle inspirés de la vidéo.

Les jeux de rôle sur table deviennent populaires dans les années 70. Ce type de jeu de société consiste à décrire par les mots les actions d’un personnage, ce en suivant les règles de jeu. Lorsqu’il se joue autour d’une table, l’utilisation de dés, de feuilles et d’un crayon est requise. Quant aux jeux de rôle grandeur nature, ils désignent la simulation physique des actions d’un certain personnage. Comme pour le jeu de rôle sur table, l’issue du jeu est décidée des règles conventionnelles.

Enfin, les jeux vidéo basés sur le rôle s’inspirent dans leur grande majorité des jeux de rôle traditionnels. Ici, le jeu laisse peu de place à l’improvisation, les actions à exécuter étant prévues par le programme. Le wargame est un exemple de jeu vidéo basé sur le rôle. Les premiers programmes sont développés par l’armée américaine, mais ne sont pas destinés au loisir.

La démocratisation des ordinateurs dans les années 1970 a contribué à rendre les premiers jeux vidéo accessibles au divertissement. Les progrès techniques qui vont suivre aideront à éditer des jeux plus scénarisés et plus attrayants. Suivront les RPG dans les mondes ouverts et sur internet (MMORPG) où les actions deviennent encore moins contraintes.