Les cartes à jouer servent à la pratique de divers jeux, dont le poker, qui en est le plus populaire. Si nous savons tous comment les utiliser, encore peu de personnes savent quelles sont leurs origines et quels jeux ont permis leur exploitation. Dans ce billet, nous vous proposons donc de découvrir un petit résumé de l’histoire des jeux de cartes à jouer.

Jeu de cartes : origine et évolution

Les cartes à jouer les plus anciennes jamais retrouvées par les archéologues nous viennent de Chine sous la dynastie Tang (618-907). Elles semblent être des dérivés d’anciens dés divinatoires en provenance d’Inde. Les cartes à jouer en papier sont également d’origines chinoises, puisque la Chine fut la première à maîtriser la fabrication du papier. Vers le XIIe siècle, on les retrouve un peu partout sur le continent asiatique.

L’introduction des cartes à jouer en Europe a été beaucoup influencée par les échanges commerciaux avec les Mongols et notamment par l’intermédiaire des Mamelouks d’Égypte au XIVe siècle. Pour de nombreux historiens, les cartes européennes ont influencé la progression de la xylographie ainsi que des techniques d’imprimerie. Elles sont composées de 4 (quatre) séries : cœurs, cloches, feuilles et gland en Allemagne ; épée, bâtons, coupes et pièces en Espagne et en Italie.

Carte du jeu de Tarot de Charles VI, Italie, fin du XVe siècle

Le jeu de tarot fait finalement son apparition en 1440 dans le nord de l’Italie. Ce nouveau jeu de hasard intègre une structure quelque peu différente avec l’ajout d’une cinquième série de cartes. En France, le jeu de tarot suscite un intérêt sans précédent. La gravure sur bois ainsi permettra de multiplier mécaniquement des images à grande vitesse afin de satisfaire une demande de plus en plus croissante. D’autres jeux de cartes vont prendre progressivement de l’importance dans l’Hexagone, à l’instar de la belote et de son dérivé la coinche, du rami, de la bataille, etc.

A un moment donné, le succès des jeux de cartes devenait si grand que l’Église commença à s’en inquiéter et à les reléguer au rang d’interdits entre le 14e et le 17e siècle. Entre-temps, ces jeux deviennent l’une des principales attractions dans les salles de casinos. Véritable aubaine pour les maisons de jeux, celles-ci sont propices à la pratique de divers jeux de hasard ou jeux d’argent tels que le poker, le blackjack ou le baccarat. Aujourd’hui, ces casinos traditionnels sont fortement concurrencés par l’arrivée des casinos en ligne, depuis 1994 à nos jours.